Afrique   -   Imole : « J’étais beatmaker, chanteur et rappeur avant de me convertir
13
Sep 2018
Posté par Ariel Mittag   -   dans Afrique   -   Aucun commentaires

S’il a commencé avec quelques abonnés s, aujourd’hui, Imole peut se vanter d’être l’un des humoristes web du moment ! Présent sur tous les sujets, il s’inspire de l’actualité musicale pour nourrir son humour. Par exemple, alors que le clash Roccah – CCC venait de commencer, calmement, Imole proposa une vidéo drôle sur le sujet.

Voluncorp : Qui est Imole et comment définis-tu ton style humoristique ?

Imole : Imole, c’est moi ; le mec qui ne fait que sourire (rire). Je suis un béninois, étudiant en faculté de linguistique anglaise sur le campus d’Abomey – Calavi. Personnellement, je considère mon style d’humour comme étant de la comédie musicale.

Voluncorp : Pourquoi t’es-tu lancé dans ce genre d’humour ?

Imole : J’avoue qu’au départ, j’étais beatmaker, chanteur et rappeur avant de me convertir en humoriste. Je suis peut-être encore un rappeur, mais depuis la base, j’ai toujours voulu faire quelque chose de différent. C’est de là que l’idée de comédie musicale m’est venue, et d’un coup, je me suis mis à creuser l’idée…

Voluncorp : Des conditions particulières avant de réaliser tes vidéos ?

Imole : Conditions particulières… pas vraiment. Mais avant de réaliser une vidéo, je creuse. Je fais beaucoup de recherches sur l’artiste concerné. Je m’assure que son œuvre soit disponible sur les plateformes de téléchargements et qu’on puisse facilement y avoir accès à partir des réseaux sociaux. Et s’il est d’actualité, ça me branche encore plus. Après les recherches, j’imagine des scénarios. Ce n’est qu’après que la réalisation se fait.

Voluncorp : Les artistes que tu ‘’titilles’’ le prennent-ils bien ? Quels sont les retours que tu reçois ?

Imole : En toute honnêteté, je n’ai pas encore reçu de remarques désobligeantes sur la moindrevidéo. Je ne reçois que des félicitations et encouragements de mes amis et des artistes. Je suis même devenu pote avec la plupart d’entre eux. Je ne peux qu’être reconnaissant à tous ceux qui m’apportent leur soutien d’une manière ou une autre.

Voluncorp : La plupart du temps, tu restes dans un décor unique. Y’a-t-il une raison à cela ?

Imole : En fait, mon lieu de tournage est en même temps mon lieu de travail. J’y suis presque tous les jours de la semaine (faut bien que je mange, non ?). Du coup, je n’ai même pas une seule seconde pour tenter d’explorer d’autres horizons. Parfois, je conçois des scripts qui doivent normalement être réalisés hors du décor habituel, mais pour le moment, le temps ne me le permet pas. Le pays est dur !

Voluncorp : Quelles sont tes attentes ?

Imole : Si je devais les reporter ici, on ne finirait pas cette interview. Mes attentes sont énormes. Pour le moment, tout ce que je peux dire, c’est que la volonté de Dieu soit faite. Dites amen !



Lu 359 fois
  



Aucun commentaires

Poster un commentaire

Nom *
Email *
Commentaire *

DANS LA MEME CATEGORIE


Voluncorp © 2011-2018. Tous Droits Réservé
Powered by The Ring Concept
0:00
0:00