Afrique   -   Deux raisons d’écouter "Y’a pas deux" de Kleef !
09
Oct 2018
Posté par Ariel Mittag   -   dans Afrique   -   Aucun commentaires

Il y a plus de deux comme lui dans la musique, mais sur ‘’Y’a pas deux’’, Kleef est le seul à adopter un flow pareil. Un flow combinant ses bases dans le rap et son virage vers la tendance. br>
En effet, six mois en arrière, croire qu’il ferait un morceau pareil relèverait d’un imaginaire travaillé. C’est vrai, Kleef n’a pas encore une cote de popularité aussi forte qu’on le souhaite, mais à partir de ce morceau, les données pourraient changer, et ce, pour deux raisons. br>
D’abord, ainsi qu’on l’a dit, Kleef était un rappeur. Même si, par la suite, le vent a tourné, sur "Y’a pas deux", c’est le blouson du rappeur qui apparaît. Ensuite - et ça, c’est un motif qui rend le single encore plus accrochant – c’est que "Y’a pas deux"’ a été co-écrit. br>
Co-écrit avec qui ? Avec un musicien dont on sent le travail en arrière-plan. En fait, on peut le dire, Kleef a eu le meilleur directeur artistique répondant au style musical de "Y’a pas deux". Savez-vous qui c’est ? Oui, absolument. Si non, non, ne comptez pas sur nous pour vous le dire. On vous laisse plutôt deviner. Son blaze commence par F et se termine par O.

Après avoir écouté "Y’a pas deux", il y a 4 chances sur 5 que vous sachiez de qui il s’agit. On parie ?



Lu 406 fois
  



Aucun commentaires

Poster un commentaire

Nom *
Email *
Commentaire *

DANS LA MEME CATEGORIE


Voluncorp © 2011-2018. Tous Droits Réservé
Powered by The Ring Concept
0:00
0:00