• Afrique   -   Trio Apouké, de la séparation au départ de Merveille : les vraies raisons
    07
    Jan 2019
    Posté par Ariel Mittag   -   dans Afrique   -   1 commentaire

    Après des années de séparation, le trio Apouké s'est reformé en 2018. On s'en réjouissait. Seulement, quelques mois après cette nouvelle et les nombreuses conférences tenues par Merveille, Fikira et Kékéli, le groupe change à nouveau. Au lieu de trois membres, il est désormais réduit à 2 : Merveille a quitté le trio. Pourquoi ?

    Quand on l'interroge sur l'affaire, il explique qu'il s’est fait éjecté par ses deux compères qui ne lui accorderaient plus d’importance. Mais telle n’est pas la version que proposent Fikira et Kékéli. Dans des vidéos enregistrées en direct, ils expliquent ce qui serait les véritables raisons du départ de Merveille.

    Pour commencer, ils relatent que Merveille était le seul initié Mami Wata. Il en était même un prêtre. Fikira et Kékéli en sont ensuite devenus adeptes dans l'espoir de faire connaître la tradition africaine à travers leurs chansons. C’est ainsi que se forme le trio. Mais lors de la formation du groupe, un problème s’est posé. Quel nom fallait-il adopter ? Merveille proposa Apouké en référence à la divinité que le groupe adorait. Quoique réticents à l’idée parce que Apouké est aussi son nom, Fikira et Kékéli finirent par accepter.

    « Comme on était très engagé, on a dû accepter ça comme ça. On se parlait en disant qu’il ne faudrait pas que les gens fassent la confusion. Mais chaque fois, Merveille nous rassurait. » déclare Kékéli.

    Le trio fit ensuite face à une autre difficulté. Elle était relative à la couverture du projet de son premier album.
    « Merveille avait dit qu’on devait rendre hommage à la déesse sur la pochette. Donc, il fallait mettre une photo d’elle. Après, il est encore revenu dessus disant qu’il fallait mettre une grande photo de lui et une petite de la déesse. »

    Fikira explique que même si Kékéli et lui n’étaient pas d’accords, ils ont accepté la décision de Merveille parce qu’il était le « chef de culte ». C’est ainsi que l’opus a été lancé le 15 août 2003 au Hall des Arts. L’album fut un énorme succès, mais engendra d’autres difficultés.

    En effet, eu égard à sa renommée, le groupe Apouké rencontra de nombreux sponsors et presta sur beaucoup de scènes, ce qui entraîna des rentrées d’argent. Mais seul Merveille aurait détenu les finances du trio.

    « Tout ce qu’on gagnait pour les concerts, c’est Merveille qui décidait de la manière dont on devait l’utiliser. Alors que nous on vivait au temple presque sans rien, lui, il s’arrangeait pour avoir une maison aménagée quelque part. Il mangeait dans les restaurants, dépensait beaucoup pendant que nous on avait une vie de moine. Moi, la première fois que j’ai gagné de l’argent dans la carrière de Apouké, c’est 25.000 FCFA j’ai eu, et c’était lors de l’enregistrement du deuxième album. » confie Kékéli.

    De brèches en brèches, la relation entre les membres du groupe Apouké s’est détériorée, provoquant une séparation.

    Une première tentative de réconciliation aurait été faite en 2008 par Fikira et Kékéli, mais aurait échoué en raison de la non-adhésion de Merveille. Cependant, après des années, le groupe finit par se reformer en 2018, sauf que des mois après, le trio annonce que l’aventure se fera désormais sans Merveille. La raison avancée est qu’il souffrirait de schizophrénie et de trouble de personnalité. Il s’estimerait être incontournable, à en croire Fikira et Kékéli. Ces derniers se disent tout de même prêts à le ré-accepter dans le trio à condition qu’il « présente des excuses publiques et reconnaisse tout le mal qu’il [nous] a fait. »

    À l’orée de ce nouveau départ, le trio Apouké annonce son nouveau single, "Cédez le passage", prévu sorti le 10 janvier.



    Lu 269 fois
      



    1 commentaire

    1. MathMath
      2019-01-08 18:52:40

      Vous avez oublié de mentionner que merveille ne voulait pas de la première réconciliation car il disait à la radio, sur Océan FM dans l'émission rap altitude (dans les années 2009) que les autres pendant son absence s'étaient réunis dans des sectes de pederastie et de pedophilie qu'il ne concevait pas. Creusez sur Océan FM. Si cette bande est toujours disponible vous aurez de très bonnes informations

    Poster un commentaire

    Nom *
    Email *
    Commentaire *

    DANS LA MEME CATEGORIE


    Voluncorp © 2011-2018. Tous Droits Réservé
    Powered by The Ring Concept
    0:00
    0:00