Biographies   -   S.O.N Idohou
Biographie posté le 09-10-2018 11:27

S.O.N Idohou, Idohou Herbet BENON à l’état civil, a fait ses premiers pas dans la musique urbaine dans les années 2000. Pour que ces pas soient bien fixes, il se fait accompagner de son pote Boénia, forme le duo « Réseau F »et prend le blaze de Psychik.

Le groupe sort, en 2005, son premier single ‘’Pour réussir’’ co-écrit avec Radama-Z. Et pour mieux réussir, Boénia et Psychik décident de refonder le groupe ; quelque temps plus tard, « Réseau F » devient « Tinkiet » (T’inquiète). Non inquiet de sa destinée musicale, Psychik en profite pour modifier son pseudonyme et devient S.O.N Idohou.

Avec son nouveau blaze, S.O.N diversifie son champ musical en combinant le chant le rapen 4 langues : français, fon, anglais et yoruba, dans les sorties du groupe. Dès lors, le duo prend un nouveau départ et enchaîne les collaborations, les unes après les autres. Au nombre de ces collaborations figurent les morceaux avec Youss’Adé (H2O), Raimi Sagbohan et Mutant Kopkémèdji.

En 2010, avec Boénia, S.O.N remporte un concours de rap organisé par 360° Degré Hip Hop. Dans la même période, il collabore avec Wilf Enighma, d’abord dans un single, puis dans un clip vidéo qui, à l’époque, a fait son entrée en pompe dans la playlist de l’émission Ghetto Blaster. Son palmarès s’agrandit, lorsqu’au cours d’une des éditions du concours Rap Altitude (Océan FM), il termine finaliste.

Malheureusement, alors même que les plus belles pages de la vie musicale du groupe s’écrivaient, Boénia décède et laisse S.O.N Idohou en proie au chagrin. Il décide alors de prendre une pause. Une pause qui dura bien longtemps jusqu’à son retour dans le dernier trimestre de l’année 2018. Il sort un single en collaboration avec Niyi Kosiberu et l’intitule "Ba mi jo" (Danse avec moi).








Voluncorp © 2011-2018. Tous Droits Réservé
Powered by The Ring Concept
0:00
0:00