Nicoteen


Avant de vous parler du projet artistique en lui-même, il est important de présenter cet artiste qui est incontestablement, et de l’avis de tous, le nouveau prodige du rap béninois.

Né en décembre 1989 à Cotonou, de son vrai nom "Bémaric Tamegnon", Nicoteen a passé une partie de son enfance en France; de retour au Bénin très jeune il effectue ses études entre Calavi et Bohicon.

Très à l’aise un stylo à la main, ce lyriciste tout droit sortie des milieux underground se tourne très vite vers le rap qui lui donne les moyens de revendiquer ses états d’âme sur le ghetto, l’Afrique et le monde en général. Son flow à la fois hors norme et clair à l’écoute le fait remarquer très vite. A Bohicon il crée avec son cousin (Grandegueul) en 2007 la team « Génération 89 » dont il se retire en 2010.

Dès 2007, Kaysee Edge Montejàno, qu’on ne présente plus, le repère lors d’un « podium rap » dans la ville d’Allada, la rencontre est franche et déterminante, le courant passe. En 2008, il rejoint donc le label « Reflex Entendements »; en effet « Le Edge » a remarqué son immense talent brut et sa particularité, rare au Bénin, à allier un flow singulier, une technique bien supérieure à la moyenne et surtout des lyrics conscients ou punchy selon les thèmes.

En gros l’artiste est complet et talentueux, de plus il est fidèle et droit ce qui n’est pas donné à tout le monde. Il participe en compagnie de Kaysee à de nombreuses scènes ou ses freestyles enflamment le public présent, son entente avec les autres membres de Reflex, Le Yu et Rest’n se fait naturellement; ils deviennent les portes drapeaux de Calavi, Godomey et de tous les quartiers Nord Ouest de Cotonou (Agla, Ménotin, Kouhounou) où la mixtape « Reflex 2 Guerres » s’arrache en 2009/2010.

2010, il rejoint le collectif « CTN AllStars » reformé par Kaysee et se fait remarqué plus particulièrement sur les titres du Maxi Premium « I Pray » et « Pour le Hip Hop ».

2011, Yovodounon qui supervise ce projet lui propose alors de participer au premier single de son album « Afro Slam » avec le titre choc des élections présidentielles au Bénin « Le Bonimenteur » très vite boycotté sur la plupart des radios du pays, Nicoteen montre une fois de plus son talent lyriciste et conscient, et surtout son courage artistique.

En 2012, toujours dans le cadre du lancement de son album Apérit il sort le premier et le deuxième extrait de l'album respectivement Blessures et Pansements et Le Skit dont les clips ont été réalisés par Hot Mermoz de Impérial Pictures et le troisième extrait "Glory Online".

En marge de tout ça, Nicoteen effectue actuellement son master 2 en management international. Niveau actualité, Nicoteen a déja sortir une « street tape » intitulée « Le rappel avant l’Apéritif »: En fait, l’artiste a sélectionné 14 titres parmi les "plus de 30 morceaux" à son actif de 2006 à 2010; ce projet est une forme de bilan pour remémorer certains succès à ceux qui le suivent depuis 2006, et le faire découvrir aux autres dans son ancienne dimension.

« APERITIF » est le véritable nom de son album qui arrive en Août 2012, « Le rappel avant l’Apéritif » est donc supposé préparer l'auditoire pour « APERITIF ». Le titre far mis en avant, pour axer la promo autour de ce projet, est le « FREESTYL MSDOS » et déja clippé.

Vous aurez certainement compris que cette « street tape » est faite pour mettre l’eau à la bouche pour l’album futur qui sera sans aucun doute un ovni très lourd et déjà très attendu dans le rapgame béninois si désoeuvré depuis quelques temps.

NB: Les artistes présents sur la street tape sont : Kaysee, Duce, Rest’n, Le Yu, Nix, Cyanogène, Big snow, Donagod, Kayness, Blocdacier, Meneuroz, , Maxakr, Aryx, Boss coast, Grandegueul, Alby, Still, Cashmere, Aspac, Kenneth, Yawoo. A noter qu’en parallèle de cette street tape, Nicoteen et son label Reflex Enten2ment ont lancé en 2012 la mixtape Unité d'Elites Niveau 1 .

Notons que Nicoteen a été invité sur le morceau Rose de l’album Héritage de Nick en featuring avec Inox et Nero Joula dans le cadre de "Universal Music Awards" (UMA).