• Afrique   -   10 choses que vous ignorez de "Adan Kanlin", le film le plus attendu !
    26
    Oct 2018
    Posté par Ariel Mittag   -   dans Afrique   -   4 commentaires

    Pendant une semaine entière, voire plus, la bande-annonce de ce film a mis la toile en effervescence. Les plateformes web, et les chaînes radio et télé en ont parlé. Même des autorités politiques l’ont relayé. Résultat, "Adan Kanlin" est le film le plus attendu du mois de décembre. Ce qui porte à deux les événements de ce mois : le concert de Tôgbè Yéton et la sortie du long-métrage. En parlant du film, il y a 10 choses que vous ignorez peut-être à son propos.

    1. Le réalisateur

      Le réalisateur de "Adan Kanlin" est un Béninois, Josh Sounou. Malgré son air jeune et l’absence de barbe sur son visage(la barbe est signe de maturité pour certains), Josh en a dans la matière grise. Auparavant, il était un ingénieur son. Il s’est fait former à l’ISMA dans la filière d’ingénierie son, mais c’est là qu’il a découvert sa passion pour le 7e art. Il décide alors de s’y lancer, car, selon lui, le pays compte déjà beaucoup de bons ingénieurs son, contre peu, très peu, de véritables cinéastes.

    2. Les acteurs

      Tous les acteurs du film ne sont pas des professionnels. Bien sûr, il y en a parmi eux qui font carrière dans le domaine. Mais la majorité n’en est qu’à sa première expérience. Et pourtant, ils ont assuré dans la bande-annonce, non ?

    3. Le scénario

      C’est l’histoire de Gérard, un honnête citoyen. Gérard aide la police à appréhender une bande de hors-la-loi. Malheureusement, toute la bande n’a pas été arrêtée. Les survivants à l’attaque policière et l'organisation dont ils sont ressortissants décident « de punir » Gérard. Ils kidnappent sa fille et l’emmènent dans leur base. Ensuite, ils informent Gérard de la situation de sa fille et menace de la tuer. C’est le début de l’enfer pour Gérard et sa famille...

    4. La préparation du scénario

      Le scénario est intéressant, n’est-ce pas ? Mais saviez-vous qu’ils ne sont que deux à l’avoir pensé et écrit ? Qui sont-ils ? Josh Sounou, le réalisateur, et Gérard. Gérard ? Oui, le même qui joue le rôle principal dans le film. En fait, à la base, il est un acteur-comédien. Il jouait dans des comédies et scènes de théâtre. Toute scène de théâtre, sauf celles ressemblant aux scènes des films d’action. Et pourtant, "Adan Kanlin" en est un.

    5. Le lieu de tournage et le choix de langue

      Cela pourrait vous étonner, si vous ne le saviez pas. C’est à Bohicon et dans ses environs que le film a été tourné. Eh oui ! Cette fois, Cotonou ne sera pas la seule à se mettre sous les projecteurs en décembre. Enfin presque ! Le concert de Tôgbè Yéton y aura lieu.

      En outre, vous l’avez remarqué dans la bande-annonce. "Adan Kanlin" est entièrement réalisé en langue fon-gbé. Pourquoi ce choix ? « Pour apposer une signature béninoise sur l’œuvre » affirme Josh Sounou. Montrer que le Bénin aussi a un cinéma qui peut vivre.

    6. Les costumes

      Pour faire un film, il faut prévoir un gros budget pour les costumes. Mais dans "Adan Kanlin", tenez-vous bien, aucun budget n’a été prévu pour les costumes et accessoires. Bon d’accord, un peu quand même. Tous les acteurs s’y sont mis. Chacun entrait dans la peau de son personnage et s’achetait les vêtements qui y correspondent. Bel esprit de cohésion, non ?

    7. La production

      Dans le point 6, on vous expliquait que les acteurs du film mettaient tous la main à la pâte. C’est encore plus vrai dans la production. Ils ont tous, à hauteur de leur budget, investi dans sa production. Autrement dit, "Adan Kanlin" a été produit sur fonds de financement participatif. En termes plus simples, chacun apportait l’argent qu’il pouvait.

    8. Le générique de la bande-annonce

      Si vous avez déjà vu la bande-annonce, vous comprenez que ses sons en rehaussent la qualité. Elles en font même l’une des meilleures du cinéma béninois ! Mais ce que vous ignorez, c’est que les sons qui la composent ont été téléchargés en droit d’auteur libre sur Internet. Eh, oui, l’équipe de Josh Sounou a fait avec les moyens à bord !

    9. Le nombre de caméra utilisé

      Asseyez-vous correctement en lisant ce point. Ça y est ? Alors, voilà. "Adan Kanlin" a été tourné avec une seule caméra. Quoi ? Une seule ? Oui, absolument une. Ex Nihilo a contribué, Dhélili Films Company de Ali Baba et Tony R aussi. Mais c’est une seule caméra qui a été utilisée pour prendre toutes les images du film. Quels en ont été les conséquences ? Point suivant.

    10. La durée du tournage

      Vous imaginez ? Un film de plusieurs images qu’on tourne avec une seule caméra. Même avec plusieurs caméras et des grues, une séquence d’un film peut prendre des heures. Maintenant, repensez à ce que ça doit être si toutes les scènes sont prises avec une seule caméra. Josh Sounou confie qu’une scène de 2 min prenait plusieurs heures, voire une journée entière. Résultat, le tournage a duré 6 mois, soit une moitié d’année.


    Bon voilà. À présent, vous comprenez que "Adan Kanlin" n’est pas un film béninois comme les autres. Ah oui, on vous parlait de la bande-annonce. La voici.



    Lu 558 fois
      



    4 commentaires

    1. GOVOEGNI
      2019-10-31 00:38:46

      Que c'est beau,le filme waoh

    2. GOVOEGNI
      2019-10-31 00:35:02

      Que c'est beau,le filme waoh

    3. GOVOEGNI
      2019-10-31 00:31:25

      Que c'est beau,le filme waoh

    4. bété
      2018-10-27 18:54:33

      j'aime j'attend cela depuis des années bien que j'ais que 16 ans . les films d'action béninois que je regardais était pour moi de la comédie mais là j'ais vus de l'action ; j'aime .

    Poster un commentaire

    Nom *
    Email *
    Commentaire *

    DANS LA MEME CATEGORIE


    Voluncorp © 2011-2018. Tous Droits Réservé
    Powered by The Ring Concept
    0:00
    0:00