Yemi Alade à propos de son 5e album : « C’est un buffet avec différents mets »

"King of queens", "Mama africa", "Black magic", "Woman of steel", et maintenant "Empress". Décidemment, avec des lettres de noblesse, Yemi Alade écrit les plus belles pages de sa carrière artistique. Ce n’est pas sa forte communauté de plus de 12 millions d’abonnés sur Instagram qui dira le contraire. Au contraire, celle-ci est très heureuse d’en apprendre davantage sur le 5e album de la chanteuse nigériane.

Pour qui suit la carrière de la musicienne depuis le début, il est facile de tracer une ligne rouge entre ses albums. La chanteuse chante l’Afrique, vend l’Afrique et en fait une réelle source d’inspiration. D’ailleurs, il suffit de considérer les différentes covers de ses albums pour s’en rendre compte. De la première à la 5e désormais disponible, Yemi Alade reste fidèle à cette ligne directrice, se présentant elle-même comme ‘’la déesse de l’Afrique’’. Elle ne change que très peu d’horizon, et lorsqu’elle le fait, ce n’est que pour se maintenir dans la tendance.

En parlant de tendance, pour son 5e album, elle s’offre la collaboration de quelques artistes parmi les plus actuels. De Vegedream à Estelle en passant par Dadju, Patoranking, Rudeboy et Mzansi Youth Choir, Yemi Alade est bien accompagnée. C’est un mélange de plusieurs horizons et couleurs, ce qui rend (presque) cosmopolite "Empress". C’est ‘’un buffet avec différents types de mets de de boissons’’, a déclaré la chanteuse sous Effizzy Music.