Comment l'afrobeat s'est imposé aux Grammy Awards 2021

L'Afrobeat s'invite plus que jamais à la table de négociation des styles musicaux les plus en vue. La preuve, Burna Boy et Wizkid ont tous deux remporté leur premier Grammy Award à l'occasion de la « plus grande nuit de la musique ».

Jamais 1 sans 2 pour Burna Boy
Jamais 1 sans 2 ! Cette maxime s'applique si bien à Burna Boy. Après avoir été nominé aux Grammys Awards l'année dernière, il revient de plus belle cette année, et il remporte le trophée si convoité. Il n'avait pas pu l'obtenir face à Angélique Kidjo. Cependant, cette fois, le jury s’est dit littéralement bluffé par son écriture.

Le jury a présenté l'album Twice As Tall comme « un cours magistral sur les vibrations et l'agitation. [Burna Boy] continue de repousser les limites en mélangeant les styles et les genres et en alimentant sans crainte le feu qui réchauffe le melting-pot de la pop, de l’afrobeat, du dancehall, de reggae et de plusieurs autres choses encore ».

Résultat, cet album s'est hissé dans le rang des meilleurs produits musicaux de l'artiste. Ainsi, après "Leaving an Impact For Eternity" (2013), "Redemption" (2015), "Outside" (2018), ‘’African Giant’’ (2019), ‘’Twice As Tall’’ devient un projet inoubliable pour le chanteur. Wizkid, le premier Grammy Award

Burna Boy n'est pas le seul à être parti de la cérémonie des Grammy Awards avec sa récompense. Wizkid a, lui aussi, été primé. En effet, il a décroché le prix du meilleur clip grâce à sa collaboration avec Beyonce et Blue Ivry sur "Brown Skin Girl".