• Afrique   -   16 faits marquants de la musique urbaine en 2018 !
    30
    Dec 2018
    Posté par Ariel Mittag   -   dans Afrique   -   Aucun commentaires

    On y est ! L’année 2018 prend fin dans quelques heures ! Et puisqu’une fin d’année s’accompagne de bilan, la musique urbaine ne fait pas exception. De janvier à décembre, que de situations l’ont marqué au Bénin ! Voluncorp en a répertorié 16. Les voici.

    Entre janvier et février, nous ne retenons aucun fait marquant. La raison ? Ces deux mois étaient consacrés à un repositionnement de part et d’autre. Chacun réorientait sa musique de façon à la rendre plus branchée. Plus connue. Notre point de départ commence donc en mars.

    Mars
    Le premier fait marquant est relatif à la signature de contrat de Queen Fumi en tant que Brand Ambassador Alo Mobile (01). Juste deux mois après avoir signé à Blue Diamond, elle avait obtenu l’un des plus gros contrats de l’année. Quel coup !


    Avril
    En avril, un autre contrat de taille pour Blue Diamond : Fanicko devient ambassadeur de la marque XXL (02). Et il l’est jusqu’à l’heure de rédaction de cet article.


    Juin
    On sort du contexte des contrats d’égérie et de marque pour un événement culturel. Le Festival Daxomey Assuka Hip Hop (03), une première à Bohicon. Contrairement à plusieurs autres événements, ce festival s’est tenu loin de Cotonou et Porto-Novo ; dans une contrée plus ou moins reculée.


    Au cours du même mois, il y a eu le lancement de la vente e-commerce de single sur Voluncorp (04). On avait eu beaucoup de vidéos d’explication sur le concept.C’est vrai qu’il existait déjà par le passé sur la plateforme, mais avec sa mise à jour, il est devenu plus pratique et facile. L’avez-vous essayé ?

    Juillet
    C’est pendant ce mois qu’est sorti l’un des albums les plus attendus depuis des lustres. Alpha de Blaaz (05). On l’a écouté. On l’a critiqué. On l’a aimé. Bref, les réactions étaient diverses.


    Le 20e jour du mois a, lui aussi, marqué l’actualité. C’est en cette date qu’a eu lieu le concert New Gene (06).Il a réuni sur scène plusieurs artistes underground ou non, tous de la nouvelle génération. Fun !

    Août
    De tous les mois, août est celui qui a le plus marqué. On retient plusieurs événements. D’abord, le 229 Urban Vibes Festival (07). Grandiose ! Organisé par le ministère de la Culture, il a fait vibrer Cotonou durant trois jours. Des prestations d’artistes internationaux et nationaux, sans distinction du style musical, de notoriété, de charisme, etc.


    C’est justement de cet événement que découle un autre fait marquant. La réconciliation Amir - Kemtaan (08). Devant plus de 30.000 personnes, après une décennie de clash, ils ont fait la paix ! À propos, on retient également la réconciliation du groupe Apouké (09). Après de années de séparation, le trio s’est reformé.

    Enfin, le 26e jour, Queen Fumi a à nouveau dégoté un contrat de marque. Elle a signé en tant qu’égérie de Canal +(09). Deux jours plus tard, Bsyd signe en major à Universal Music Africa (10). Le premier artiste Béninois a y être parvenu.

    Septembre
    Septembre a été le mois des clashs. Il y en a eu plusieurs. Les plus marquants sont ceux de Borgia - Amir et Roccah - CCC (11). Par ailleurs, ce qu’on retient de ce mois, c’est le hashtag #TaxePasMesMo (12). Devenu viral, il a servi dans une certaine mesure à réorienter la taxe sur la communication téléphonique et la connexion Internet.


    Dans le même mois, loin de l’atmosphère houleuse des réseaux sociaux, s’est tenu le festival de la photographie. Le Festiflash (13). Un événement - l’un des rares d’ailleurs - à célébrer l’art photographique et à récompenser les shooteurs du pays.

    Novembre
    En novembre, le concert de La Béninoise a eu lieu (14). Pour ses 60 années d’existence, la société a organisé de géants concerts auxquels ont pris part de nombreux artistes dont Yémi Alladé.

    Décembre
    Ce mois est assurément le plus historique de l’année, surtout grâce au concert Kaléta Kaléta Gbooo de Tôgbè Yéton (15)Tenu le 23 décembre, il n’a pas fait que confirmé Tôgbè Yéton comme l’un des artistes majeurs du pays. Il a aussi servi de lieu de performance scénique, de prestation imposante, et de lancement d’album. Tyaf et Tôgbè ont lancé tous deux leurs albums. "Au sommet" pour le premier, et "Ghetto Vi" pour le second. Un plaisir auditif et visuel qu’était ce concert avec la présence de Gambada, Zangbéto, Egunguns et de hibou. En plus, c’était le premier concert masqué du Bénin.


    Dernier gros événement de l’année, le concert MTN Xwé (16). Plusieurs artistes nationaux d’envergure avec en guest un artiste international, Olamidé.

    Un dernier fait qu’on pourrait mentionner porte sur le clash Blaaz - Adinon. L’un en perte de popularité, et l’autre sans actualité musicale depuis des années. Qu’est-ce que ça pourrait donner ?

    Voilà, terminus ! On a fait le tour des faits marquants de l’année. Et alors que les dernières heures de 2018 tournent lentement sur l’horloge, nous vous présentons par anticipation nos meilleurs vœux. 2019, nous t’attendons !



    Lu 282 fois
      



    Aucun commentaires

    Poster un commentaire

    Nom *
    Email *
    Commentaire *

    DANS LA MEME CATEGORIE


    Voluncorp © 2011-2018. Tous Droits Réservé
    Powered by The Ring Concept
    0:00
    0:00