Afrique   -   Le prochain single de Cdrik Koodjo, une lame à double tranchant
06
Sep 2019
Posté par Ariel Mittag   -   dans Afrique   -   Aucun commentaires

Des mois se sont écoulés depuis la sortie du dernier clip vidéo de Cdrik Koodjo, "Alo Do Ta". Il est temps de remettre les compteurs à zéro, de se relancer et de relancer son audience. Sans doute, le prochain single, qu’il propose, a toutes les chances d’atteindre son objectif.

"Vilê" est une arme à double revers. Son premier pan reste simple : il faut revoir l’éducation des enfants. Simple et basique. Mais pourquoi ? Parce que « Min manxi » (l’impolitesse ou le non-respect) devient monnaie courante. N’avez-vous jamais été témoin de la scène suivante : un enfant de 5 à 10 ans injurie un adulte ? C’est devenu si fréquent, si régulier, si choquant. Pourtant, on chante et on le dira toujours, les enfants sont l’avenir de la nation.

Le second tranchant de "Vilê" cible les parents. Véritables acteurs du suivi de leurs descendances, ils apparaissent au banc des accusés. Parfois peu matures selon Cdrik Koodjo, parents par accident, ils manquent des bases élémentaires pour guider un marmot. Résultat : il grandit sans le minimum d’instructions en matière de vie sociale.

On se plaît donc à écouter "Vilê" pour ce qu’il est : un morceau qui rassemble deux faits en un. On y découvre un artiste dans la plénitude de sa mission. Il chante et avertit. Mais dans le même temps, Cdrik Koodjo se découvre un côté paternaliste, protecteur et défenseur d’une couche vulnérable : les enfants.

De fait, on écoute "Vilê" une, deux, trois, quatre fois, et on ne s’en lasse plus. On l’aime.

Lu 642 fois
  



Aucun commentaires

Poster un commentaire

Nom *
Email *
Commentaire *

DANS LA MEME CATEGORIE


Voluncorp © 2011-2018. Tous Droits Réservé
Powered by The Ring Concept
0:00
0:00