Afrique   -   Djamile Mama Gao - Le féministe défenseur de la cause des albinos
11
Mar 2020
Posté par Ariel Mittag   -   dans Afrique   -   Aucun commentaires

Osons le dire, Djamile Mama Gao est l'un de ces artistes qui ose l'aventure, à l'interne comme à l'international. Ainsi, on ne s'étonne en aucune façon qu'il réalise une tournée en Belgique. Cependant, on est déçu. Déçu de ce qu'il s'abstienne de faire une véritable promotion de son premier album, "Na Yi Noukon". Cela dit, on tient de source certaine qu'il envisage de changer la donne. Mais avant d'en parler, revenons sur deux raisons pour lesquelles la carrière et la personnalité même de Djamile Mama Gao accrochent.

Ce féministe engagé pour la cause féminine
C'est à n'en point douter ce qui le caractérise le mieux. Très engagé dans la lutte pour l'égalité du genre, il retient l'attention, accroche, séduit. Et il séduit davantage avec la profondeur, mais la douceur de ses textes. Ils résonnent dans les oreilles, s'incrustent dans les tympans et s'immortalisent dans les esprits. On se souvient encore et encore de chacune des paroles de Djamile Mama Gao, et ce, qu'importe la dimension dans laquelle il les inscrit.

On en veut pour preuve l'écriture du texte "Elle vaut de l'art" qu'il présenta lors de son passage sur la chaîne BX1. « Elle vaut de l'art parce qu'elle est forte avant d'être belle. Elle vaut de l'art parce qu'elle sait que son rôle ne tourne pas qu'au tour des casseroles. Elle vaut de l'art parce qu'elle est prête à s'assumer pour s'assurer jusqu'à la sueur sinueuse de son sieur le droit d'être heureuse », écrit-il à propos de la femme. Dans ce processus d'écriture complexe pour le néophyte, mais habillement construit pour l'habitué au slam de Djamile Mama Gao, les mots trouvent leur place pour la défense de la femme. Mais pourquoi ? La réponse de l'auteur : « C’est représentatif de mon africanité parce que nos cultures ont toujours représenté cette liberté de la femme de se ressembler suffisamment. »

Djamile Mama Gao prend faits et causes pour les albinos
Les préjugés, les stéréotypes et la non-acceptation des albinos constitue le deuxième combat dans lequel s'engage Djamile Mama Gao depuis de nombreuses années. Militant pour l'acceptation de cette frange de la société, il a initié une campagne de sensibilisation qui s'effectue sur les réseaux sociaux. À ce propos, sa prochaine édition a déjà été teasée depuis juin 2019 avec des images disponibles sur le site www.jesuisalbinos.com. Mais les images ne constituent pas les seuls éléments impliqués dans la dynamique de la campagne.
Djamile Mama Gao recourt également à la réalisation d'un clip vidéo. En parlant de clip, qu'on est heureux d'apprendre la sortie prochaine de "Je suis albinos", un des morceaux phares de son album "Na Yi Noukon" ! Le tournage se déroule en Belgique et fera intervenir différentes personnes qui vivent au quotidien avec l'albinisme. Le but ? Pousser à l'acceptation des albinos.
Mais là encore, la sortie du clip vidéo ne constitue pas la seule et unique étape à franchir. Djamile Mama Gao envisage aussi une réédition de son album. Cette réédition changera du tout au tout puisque le nom du projet lui-même se verra reconfigurer. Ce ne sera plus "Nan Yi Noukon", mais plutôt "Je suis albinos".

Une expérience qui enrichit
Le but premier du slam de Djamile Mama Gao reste de porter ce courant musical au-devant de la scène et d'y intéresser les jeunes, qu'ils soient africains ou européens. C'est justement pour cela qu'il a participé, aux côtés de Joy, Larry et Amée, à la tournée belge Les Ponts. L'objectif était de créer des ponts entre l'Europe et l'Afrique par les mots, de susciter à la réflexion, de pousser aux questionnements sur nos différences, de penser sur les barrières qui nous divisent, de scruter les challenges qui nous rassemblent, et tout cela en trois semaines.

Du 08 février au 02 mars 2020, cette tournée a été pour Djamile Mama Gao, Larry et Amée l'occasion de rencontrer le public belge déjà habitué à Joy, et de se faire découvrir. Mais au-delà de la découverte, il s'agissait surtout de converser et de conserver des liens. Nouer des liens.

Lu 223 fois
  



Aucun commentaires

Poster un commentaire

Nom *
Email *
Commentaire *

DANS LA MEME CATEGORIE


Voluncorp © 2011-2018. Tous Droits Réservé
Powered by The Ring Concept
0:00
0:00