• Afrique   -   Keurblaan - Pris entre deux feux, il a du mal à choisir
    04
    Jul 2019
    Posté par Ariel Mittag   -   dans Afrique   -   Aucun commentaires

    Pendant que la toile se nourrit des nouvelles de la Coupe d'Afrique des Nations, Keurblaan s'est proposé de faire un reset de son silence musical. Surprise sur surprise, il dévoile "En Guiz De Rappel", un titre qu'il avait annoncé en invitant son public à proposer des covers, et pour lequel il avait mis en ligne des images extraites du tournage de vidéo. Rien à dire sur ce clip-studio, on l'aime, même s'il suscite un lot de questionnements…

    • On change de look, on change de registre
    Keurblaan semble avoir mûri depuis tout ce temps. Rassurez-vous, on ne parle pas de son look marqué par sa nouvelle coiffe. Nous nous intéressons plutôt à son originalité artistique et à sa technique. On le sait, il était entre-temps passé du rap au chant.
    Pour autant, il ne s'empêche pas de revisiter ce registre et de prouver qu'il en a encore dans l'écriture, dans le verbe, dans le flow et dans la rime. Pour un peu, on est tenté de croire qu'il est polyvalent – il l'est sans doute - : qu'il passe du rap au chant, puis du chant au rap.

    • Comment être un (bon) artiste
    Pour qui suit la carrière de Keurblaan, on note un changement de fond, et pas qu’au niveau de son blaze. Snake, il proposait du rap "fermé", adressé à un public aficionados de ce style. Mais par la suite, il l’a dilué. Il le rappelle d'ailleurs dans "En Guiz De Rappel". « Un peu inaccessible était mon rap. Donc, j'ai ajouté plus de notes pour toucher plus de public. »
    Aucun artiste qui se respecte ne pourrait se prévaloir de ce titre s'il ne dispose d'aucune audience. Mieux, si personne ne le suit. Et pour cela, il est bien de se conformer aux réalités actuelles. Donc, ne pas faire de la musique que pour son propre plaisir (franchement, où serait l’intérêt ?). Cela, Keurblaan l'a compris en "abandonnant" son manteau de rappeur pour celui du chanteur.

    • Pris entre deux mondes
    Lorsqu'il changeait de blaze pour devenir Keurblaan, Snake annonçait un nouveau départ. Et on l'a vu, surtout dans son orientation artistique. Le message était clair avec les sorties qui ont suivi : « Les gars, je change complètement. Je ne fais plus du rap, je chante. » Jusque-là, pas de problème !
    Mais voilà, il sort "En Guiz De Rappel", un morceau technique et égotrip. Pourquoi ce besoin de revenir au rap ? Keurblaan n'arrive pas à réprimer cette volonté de prouver qu'il rappe encore ? En fait, plus il feint de changer de coloration musicale, plus son égo de rappeur prend le dessus.
    « Parfait parmi les meilleurs, et ceci n'est pas un débat »
    « Vos meilleurs rappeurs, c'est du caca. J'les envoie tous au WC »


    • Les Hautes Sphères Vol. 3
    Même s'il est perdu entre deux bords, Keurblaan a visiblement fait un choix. Plutôt que de s'inscrire dans le conformisme, il souhaite opérer un voyage aux sources, se replonger dans le passé. Sinon, pourquoi ferait-il une réédition des Hautes Sphères ? Pourquoi ne choisirait-il pas un autre titre pour son prochain album ? Ce choix nous semble judicieux, d'autant plus que c'est au bout de l'ancienne corde qu'on tisse la nouvelle. Et on le voit d'ailleurs, de plus en plus de morceaux se portent sur une reconstruction des titres de Angélique Kidjo. Mais dans le cas de Keurblaan, ce retour est un couteau à double tranchant !
    Autant il intéresse avec sa nouvelle perspective, autant il prend le risque d'être comparé à ce qu'il était il y a 5, 7, 8 ans. Est-ce qu'il sera aussi technique que sur les volumes 1 et 2 des Hautes Sphères ?

    • Un message aux chercheurs de clash
    « A force de comparer les gens, vous créez des guerres qu'il n'y a pas »
    Cela peut paraître anodin, mais cette phrase accroche. Keurblaan parle-t-il des acteurs culturels, des médias et des personnes du showbiz qui suscitent des conflits partout ? Oui, sans doute. Ralentissent-ils les choses et créent-ils la division entre les gens ? Oui !

    Lu 204 fois
      



    Aucun commentaires

    Poster un commentaire

    Nom *
    Email *
    Commentaire *

    DANS LA MEME CATEGORIE


    Voluncorp © 2011-2018. Tous Droits Réservé
    Powered by The Ring Concept
    0:00
    0:00